www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais


Dernières fiches techniques


Accueil 4rouesmotrices > Dossiers > Le Garafot by Garage 23

Bookmark and Share

Le Garafot by Garage 23

Damien est un garçon très agréable et très discret. Une information sans importance me direz-vous, jusqu’au moment où l’on s’aperçoit que son véhicule est totalement à l’opposé: en sa présence on ne voit plus que ça !

Les dimensions du Gafarot (oui, il s’appelle Gafarot… le véhicule, pas Damien bien sur) sont impressionnantes. Long, mais surtout large, le Gafarot en impose. Pas vraiment de carrosserie mais un châssis tubulaire dit « full tube » blanc, avec des ponts rouges. D’énormes ponts portiques rouges. Et au bout, des roues encore plus énormes.

La taille du Gafarot est en fait inversement proportionnelle à celle de l’égo de son propriétaire. Sans frime, en toute simplicité, Damien nous explique la genèse du Gafarot entre les mains de Zooy, le magicien du Garage 23. Damien avait expliqué à Zooy ce qu’il rêvait d'avoir, et l’homme de l’art a façonné petit à petit cela. En partant d’éléments mécaniques existants. Tiens, ça n’est pas une calandre de Mercedes que l’on voit à l’avant ?

En fait… Ca n’est pas ce que vous croyez: nous avons devant nous une limousine Mercedes. Si si si… une Mercedes 420 SE, une authentique W126, classique parmi les classiques qui était dans sa première vie un véhicule d’ambassade. Bon, reconnaissons que depuis son stage au Garage 23, on a du mal à reconnaitre la prestigieuse allemande !

En fait il reste de l’élégante 420 SE le V8 tout alu de 4.2 litres développant 218 chevaux pour un couple de 33.6 mkg, quand le tout est catalysé. Ici on aura donc un peu plus… Reste également l’excellente boite auto 4 rapports qui s’y rapporte, et sa traditionnelle grille en escalier… On retrouve également, pour le fun, la calandre Mercedes et son étoile en bout de capot (si on peut appeler ça un capot), et les feux arrière typiques de la marque avec leurs stries horizontales anti-salissures. Il y a aussi… la pédale de frein ! A noter que le moteur a légèrement été incliné sur le côté pour gagner en hauteur. Oui oui, comme sur la légendaire 300 SL !!

Pour rester dans la marque à l’étoile, la boite de transfert provient d’un Mercedes G. Un G série 460, donc 4x4 non permanent. Le Gafarot pourra évoluer en simple propulsion… Comme une 420 SE en somme ! Mais comme c’est un 4x4, nous appellerons plutôt ça un… 420 GE.

La suite logique serait des ponts-portique d’Unimog. Seulement voilà: ils coûtent cher, vraiment cher. A prestations équivalentes mais contre un prix d’ami, le Garage 23 a pu se procurer des ponts Marmon-Herrington d’origine SUMB. Rappelons qu’un SUMB (Simca Unic Marmon Bocquet) est un camion tout terrain militaire français fabriqué par Simca entre 1964 et 1973, et généralement appelé tout simplement... « Marmon ». Le prix au kg était infiniment plus intéressant, surtout quand on sait que ces ponts pèsent 300 kg pièce !

Bien évidemment, les fixations sont maison afin de pouvoir se faire une géométrie de suspension à la carte ! Pas chose aisée quand on part de zéro d’ailleurs. Pas de souci à l’arrière, mais à l’avant il faut tenir compte de la position du moteur ! Il faut également tenir compte des positions que pourront prendre les arbres de transmission, sachant que la sortie de la boite de transfert du Mercedes G est centrale, mais que les boules de pont Marmon sont décalées à droite…

Difficile d’imaginer ensuite un tel véhicule sans blocage de différentiel ! Ici, Zooy va faire plus simple, plus fiable, plus économique: les différentiels seront tout simplement soudés, et les deux roues d’un même essieu tourneront à la même vitesse, comme des différentiels qu’on ne débloquera plus jamais !

Par contre, les ponts-portique Marmon, ça ne braque pas. Un véhicule avec les différentiels bloqués (ou… soudés) non plus, et un véhicule à empattement long non plus. Le Gafarot cumule ces trois handicaps, alors on fait comment ? On ne peut pas mettre des freins séparés, évidemment ! Du coup, le Gafarot a été équipé de 4 roues directrices.

Bien évidemment, pas question de faire marcher cela comme une voiture de tourisme à 4 roues directrices, où suivant la vitesse un calculateur fait tourner les roues dans le sens inverse OU le même sens que les roues avant, avec un angle finement calculé. La vitesse élevée ici, on ne l’aura jamais: le Gafarot n’est pas conçu en ce sens. Faut-il pour autant systématiquement braquer les roues arrière dans le sens inverse des roues avant ? Avec le même angle ? Un angle moindre ? Ca dépend des besoins en fait.

Une solution très simple a été trouvée, qui permet de se passer du calculateur et de sa programmation: il y a un joystick et Damien jouera avec en fonction de ses besoins ! Il pourra donc tourner comme un véhicule traditionnel en braquant les roues avant, le faire « enrouler » en braquant les 4 roues en sens inverse, ou même avancer en crabe en tournant les roues dans le même sens. Sympa sur les photos, et tellement plus spectaculaire en vrai…

Le côté spectaculaire vient aussi des 4 énormes boudins qui équipent le Gafarot: des Super Swamper en 14/42-16… Des pneus qui ne sont pas simplement impressionnants: ils sont également chers. Damien nous explique alors que ces pneus sont l’un des plus gros postes financiers du véhicule.

Le Garage 23 a cherché à tout simplifier. Simplifier pour gagner du poids, mais aussi pour éliminer les risques de pannes. Alors puisqu’on parle de simplifier, parlons du circuit de freinage. Comme les différentiels sont soudés, Zooy a pu monter les freins directement sur les arbres de transmission. Un disque à l’avant et un à l’arrière, et c'est parti !

Autour de tout cela, le Garage 23 a dessiné un châssis tubulaire tenant à la fois compte de toutes les contraintes techniques et… des goûts de Damien. Il était important pour ce dernier de conserver la calandre Mercedes ainsi que les feux arrière. Le reste est un ensemble absolument unique. Quel plaisir de se dire qu’on roule avec SON propre véhicule, unique au monde !

L’intérieur est… heu… ça n’est pas vraiment un intérieur en fait puisqu’il n’y a pas vraiment d’habitacle, mais vous aviez compris ce qu’on voulait dire. Bref, cet « intérieur » est succinct: un volant, deux pédales (celle de frein d’origine Mercedes, celle des gaz 100% originale, une très belle pièce d’acier rainurée), le levier de Mercedes en escalier, le levier de boite de transfert, la manette de commande de la direction à l’arrière, et quelques basculeurs. Pas besoin de plus ! Le tunnel central est asymétrique et légèrement décalé vers le pilote. Pour accéder aux très beaux sièges Corbeau, une simple sangle sert de marche pied: simple mais très efficace. Au total, le Gafarot pèse 1700 kg pile sur la balance. Vive la mécanique tout alu…

Parlons budget maintenant. Il n’est pas rare de trouver de nos jours de grosses préparations à 80 ou 100 000 euros, et on aurait pu imaginer que ça soit le cas de celle ci. Pourtant, il n’en est rien ! Damien nous répète volontiers que le seul poste réellement coûteux, ce sont les pneus en 42 pouces. Le reste, ce sont des achats réfléchis et à prix sympas (la Mercedes 420 SE, la boite de transfert, les ponts Marmon…) et les honoraires, plus que mérités, du Garage23. Au final, l’ensemble revient à moins de 25 000 euros. C’est un prix inférieur à un certain nombre de grosses prépas…

Assez ri, nous voilà parti vérifier sur le terrain ce qu’il en est. La bête n’a pas été conçue pour l’attaque à grande vitesse sur piste (d’ailleurs elle tire maintenant trop court pour cela) mais bel et bien pour le franchissement pur. Et là, on va assister à une vraie démonstration. Du Gafarot, mais aussi de son maître. Tiens, vous savez ce qu’est une niveleuse ? C’est connu pour être l’engin de chantier le plus complexe, le plus difficile à utiliser. Et Damien maitrise ce type d’engins. Alors un véhicule comme le Gafarot, c’est facile pour lui ! Et les difficultés pour le Gafarot, c’est facile aussi !

En fait, à chaque difficulté passée par le Gafarot, une évidence reviendra: c’est facile pour lui. Il a de sacrées facilités, même ! Les ponts soudés, ça permet beaucoup de choses mais ça n’est pas tout. En croisement de pont, la création du Garage 23 offre de très beaux débattements de suspension ! Face aux plus grandes marches, Damien profite à plein de ses roues en 42 pouces et de son empattement long. Dans les difficultés, il a même le choix entre des passages doux (il les affectionne) sur le couple du moteur, ou faire gronder son V8 qui prend bien les tours: celui-ci ne regrette pas l’ancienne carrosserie de 420 SE, manifestement !

Et puis, le Gafarot peut aussi se conduire… différemment de tout autre véhicule: on peut passer en propulsion pour faire pivoter facilement l’arrière et le placer, ou… donner de l’angle aux roues arrière pour compenser ou anticiper leur ripage dans un endroit tordu. Ca ouvre pleins de nouvelles possibilités pour passer certaines difficultés. Difficile d’appréhender tout cela, sauf pour quelqu'un comme Damien, capable de dompter facilement une niveleuse !

Nos enfants rêvent tous d’avoir un gros 4x4 comme Papa. Damien est allé au bout de l’idée en imaginant LE véhicule à sa mesure. Et le Garage 23 a rendu cela possible, et pour un tarif très humain ! Une adresse qui mérite d’être connue…

Texte et photos: Manu Bordonado

GAFAROT, n.m.

Nous, on aurait bêtement appelé ça un Mercedes 420 GE, mais même avec beaucoup d’imagination il faut bien reconnaitre que ça ne ressemble pas à un G. Damien l’a appelé « Gafarot ». Ce mot désigne d’ordinaire dans la nature les petites boulettes qui s’accrochent à vos chaussettes dans la nature… Dans le cas présent, on ne peut pas dire que le Garage 23 ait commis une petite boulette, mais il est clair qu’il s’accroche partout notre Gafarot !


Anciens dossiers

Décembre 2016:
Octobre 2016:
Août 2016:
Juin 2016:
Avril 2016:
Mars 2016:
Octobre 2015:
Aout 2015:
Juillet 2015:
Mai 2015:
Avril 2015:
Mars 2015:
Janvier 2015:
Novembre 2014:
Octobre 2014:
Août 2014:
Juin 2014:
Mars 2014:
Novembre 2013:
Décembre 2012:
Septembre 2012:
Août 2012:
Juin 2012:
Juin 2012:
Mai 2012:
Avril 2012:
Février 2012:
Juin 2011:
Juin 2011:
Mai 2011:
Octobre 2010:
Février 2010:
Juillet 2009:
Mai 2009:
Janvier 2009:
Décembre 2008:
Août 2008:
Juin 2008:
Février 2008:
Octobre 2007:
Août 2007:
Juillet 2007:
Mai 2007:
Octobre 2005:
Août 2005:
Avril 2005:
Janvier 2005:
Novembre 2004:
Octobre 2004:
Avril 2004:
Janvier 2004:
Septembre 2003:
Mai 2003:
Avril 2003:
Octobre 2002:

Le team TGO se reengage a l Africa Eco Race
Les 4x4 du Mondial de l'Automobile 2016
Le salon de Valloire 2016
Le rasso 4x4 Grand Sud 2016
Le futur Mitsubishi Pajero Convertible
Le salon de Genève 2016
Prépa: le Toy HZJ74 de Dream Team
Les Zuk Days 2015
Prépa: Le Garafot by Garage 23
Le rasso 4x4 Grand Sud 2015
Prépa: Nissan Patrol GR 4.2 Diesel by Safari
Paris-Pékin en 2cv, la fin 25 ans après ?
Le futur Mercedes Classe GLE
Décès du jeune Martin Pugliesi: accident ou homicide ?
Les 4x4 du Mondial de l'Automobile 2014
Tous à Valloire !
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2014
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2013
Comparez les assurances !
Humvee, le retour du Hummer
Les 4x4 au Mondial de l'automobile de Paris
Hausse des assurances auto cet été
Beauduc, mode d'emploi
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2012
Des Toyota Hilux au pôle sud
Questions posées aux candidats sur les loisirs verts
L'année 2011 du Codever
Le raid Hummer Adventure 2011
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2011
Changer ses freins avant (disques et plaquettes)
Le Mondial de l'Automobile 2010
Les Toyota Land Cruiser
Val d'Isère 2009
Le Landmania 2009
La Croisière Blanche 2009
Hors série: essai Mitsubishi Strakar
Le raid Dakargentine 2009
Scoop: le nouveau Kia Sportage
Le trial de Vallon4x4
Asian Auto Parts Marseille
Le salon de Val d'Isère
Indiscrétions sur le Mercedes GLK
Le Landmania 2007
Les chemins: accès et interdits
Le salon de Val d'Isère
Préparer ses premières randonnées
Tout savoir sur les pneumatiques
Tirefor (tire-cable), mode d'emploi
Le mondial de l'Automobile
Différentiels, fonctionnement et utilisation
Les différentes transmissions des 4x4
Le salon de Francfort
Le moteur à 4 temps
Les 10 commandements du franchisseur
Comment détruire sa Jeep