www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Toyota


Dernières fiches techniques Toyota


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Toyota > Toyota Tercel 4wd

Librairie Toyota


Toyota Tercel 4wd : Essai

Toyota Tercel 4wd

La Toyota Tercel 4wd se fait rare en occasion. Mais c'est quoi déjà, la Tercel ? En 1983, les 4 roues motrices sont l'apanage des 4x4, et de quelques spécialistes, dont Audi et Subaru. L'apparition d'une petite voiture à 4 roues motrices comme la Toyota Tercel 4wd eu donc de quoi surprendre.

Le cahier des charges de Toyota était de proposer une petite familiale capable de rouler par tous les temps. Pas question de partir de la base d'un 4x4, trop peu routier, mais d'une berline. C'est la petite Tercel qui sera choisi, afin de proposer un prix de vente contenu, et qui permettra de la proposer au plus grand nombre. Dans cette optique, et comme le but n'est de toute façon pas de concurrencer l'Audi Quattro, la transmission sera dépourvue de différentiel central, et sera donc en réalité une traction avant avec possibilité de craboter le pont arrière (un essieu rigide récupéré sur la Toyota Corolla , qui à l'époque était une propulsion).

Esthétiquement, toute la partie avant est reprise de la Toyota Tercel du catalogue. 20 ans plus tard, nous avons oublié jusqu'à l'existence même de ce modèle, et cette partie ressemble à toute japonaise de l'époque. La partie arrière est en revanche spécifique à cette version 4wd. En tant que véhicule de voisirs, il convenait de proposer un espace de chargement décent, et c'est pourquoi la carrosserie sera celle d'un break, avec pour principale originalité une vitre latérale arrière descendant plus bas que les autres vitres. Attention, comme toutes les japonaises de l'époque, on a droit à une fiabilité sans faille, mais la voiture est hyper sensible à la corrosion. Et comme de part ladite fiabilité, ce ne sont généralement pas des voitures entretenues…

Le moteur ? C'est aussi de la récup'. Le 1300 de la Tercel classique a pour l'occasion gagné moins de 200 cm 3 , et se trouve donc avec un 1500 de 71 ch, et surtout un couple de… 108 Nm à 3800 tr/min. C'est peu, d'autant plus que la boite est très longue. Malgré l'absence de toute ambition tout-terrain, en prévision d'un coup dur, la boite 5 vitesses se voit dotée d'un rapport EL (comprenez Extra-Low, ultra-court) non synchronisé et utilisable uniquement en position 4 roues motrices. C'est mieux que rien, et surtout mieux que la concurrence qui ne propose rien de tel.

Toyota Tercel 4wdInstallons nous au volant. Bien entendu, au volant d'une voiture populaire de 20 ans d'âge, pas de surprise à l'intérieur : ça fait vieillot. Pourtant, on peut remarquer que la Tercel était très bien équipée pour l'époque. Le volant est réglable en hauteur, deux rétroviseurs réglables de l'intérieur, le compte-tours, un compteur journalier, une montre, des essuie-glaces à balayage intermittent, et les inclinomètres, pour calmer les plus fougueux. En 2004 ça peut faire sourire, mais en 1982 c'était chose rare. Le prix fait moins rire: autour de 80 000 F à l'époque, soit autant qu'une Renault 18 de milieu de gamme.

Moteur, et en route. Nous sommes en présence d'une berline tout à fait normale, rien de plus, rien de moins. Les 71 chevaux font ce qu'ils peuvent pour entraîner les longs rapports de boite, mais par bonheur la voiture se révèle assez légère : moins de 1100 kg. La conduite sur route ne révèle donc pas de surprise particulière, sauf une. La direction n'est pas assistée, et on en a vraiment perdu l'habitude. Du coup, elle est démultipliée. Dans la pratique, seules les manœuvres sont désagréables, puisque sur route il n'y a qu'à faire des gestes un peu plus grands.

Un rapport court, un essieu rigide suspendu par ressorts hélicoïdaux, ce sont les attributs d'un vrai 4x4. Aussi allons nous vérifier jusqu'où la Tercel est capable d'aller dans ce domaine. Sur piste, rien à signaler de particulier. C'est confortable, stable (c'est tellement plus bas qu'un 4x4), relativement bien suspendu malgré l'essieu rigide arrière, et on vient à hausser le rythme. Donc à regretter le manque de puissance. Décidément !

Toyota Tercel 4wd

Devant de telles prestations sur piste, nous décidons de passer au franchissement pur. L'Audi Allroad Quattro ne nous a-t-elle pas étonnés en la matière ? Nous nous dirigeons vers le terrain qui avait été utilisé pour l'essai du X-trail. Tout d'abord, attaquons par un dévers. La voiture offre, de par son poids et sa hauteur, des capacités supérieures à la moyenne. En montée, la voiture offre de bonnes prestations grâce au rapport EL. Malgré tout, le rapport n'est pas si court que ça, et le manque de couple finit par se faire sentir. Il ne faut donc pas hésiter à passer avec vigueur. D'une part, la stabilité de l'engin le permet, d'autre part les soubassements de la voiture, parfaitement carénés, permettent de glisser sur l'obstacle. La limite sera donc donnée par le carburateur, qui finit par déjauger dans les passages trop longs.

Dans les croisements de pont, même méthode : il n'y a pas de glissement limité à l'arrière, il faut donc jouer du transfert des masses et des trajectoires. Passer avec un peu de gaz permettra presque quasiment toujours de franchir le passage. A noter que les débattements sont équivalents à ceux de certains 4x4 récents, tout de même. En cas de gros souci, une petite poussette à la main reste possible ! Bref, à part la garde au sol qui finit par manquer (mais qui permet déjà de faire vraiment beaucoup de zones de franchissement), c'est la monte pneumatique trop routière qui finit par être le point faible de la Tercel. Et là, il n'existe pas de vrai solution.

Au final, que penser de la Toyota Tercel 4wd ? Beaucoup ont oublié ce que c'est. Quand aux autres, leur souvenir est généralement celui d'une petite japonaise rouillant vite et à prix négligeable. Et justement, c'est là tout l'intérêt de la chose. Avec la Tercel, vous apprendrez la conduite 4x4 avec un bon véhicule, sain, extrêmement solide. Et si vous réussissez à la casser malgré tout, achetez-en une autre !

  Encore plus de Tercel

Bookmark and Share


Toyota Tercel 4wd : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Toyota
Modèle : Tercel 4wd AL25
Années de production : 1983-1988
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteur : Longitudinal avant
Alimentation : Carburateur double corps
Suralimentation : -
Distribution : Arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 2 par cylindre
Alésage & Course : 77.5 x 77.0
Cylindrée : 1452
Compression : 9.0
Puissance : 71 ch à 5600 tr/min
Couple : 11.0 mkg à 3800 tr/min
Boite de vitesses : 5 rapports
Réducteur : Rapport rampant
Puissance fiscale : -
Transmission : 4x4 enclenchable
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Non
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Non
ESP : Non
Direction : Crémaillère
Carrosserie : Break 5 portes 5 places
Longueur : 418 cm
Largeur : 162 cm
Hauteur : 151 cm
Coffre : 299 litres
Garde au sol : 170 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : -
Suspensions avant : Mc Pherson
Suspensions arrière : Essieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Freins avant : Disques
Freins arrière : Tambours
ABS : Non
Pneus avant : 175/70 SR13
Pneus arrière : 175/70 SR13
Poids : 1120
Poids tractable : 1087
Performances
Poids/Puissance : 15.7
Vitesse : 152
0 à 100 km/h : 15.8
400 mètres DA : 19.6
1000 mètres DA : 37.0
Consommations
Sur route : 6.5
Sur autoroute : 11.7
En ville : -
En tout terrain : 12.0
Moyenne : 10.1
Reservoir : 50 L
Autonomie autoroute : 427
Emissions de CO2 : 0 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : -
Climatisation : -
Prix de base : Plus fabriquée
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Site officiel du constructeur : Toyota


Avis des internautes
Aucun avis posté sur Toyota Tercel 4wd