www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Toyota


Dernières fiches techniques Toyota


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Toyota > Toyota Land Cruiser Série 40

Librairie Toyota


Toyota Land Cruiser Série 40 : Essai

Toyota Land Cruiser BJ40


Les plus grandes lignées de 4x4 trouvent leurs origines à la fin des années 40. La Jeep bien évidemment, qui est passée à la postérité durant le conflit mondial et qui va donner des idées, entre autres, à des anglais de chez Rover et à des japonais de chez Toyota, qui vont d'abord faire des copies plus ou moins ressemblantes mais qui au cours des années se perfectionneront... La théorie de l'évolution ?
Quand on voit un BJ40 on voit un 4x4 comme on les imaginait il y a 20 ans, capot rectangulaire et ailes rapportées. Mais que signifie BJ40 au fait ? Toyota est en effet friand de ce genre de prénoms. Dans BJ40 il y a B, qui désigne une génération de gros diesels (les gros essence sont les F). J ne sert à rien à priori. 4, c'est la génération de Land Cruiser. 0, c'est la longueur du chassis. Ainsi, un BJ40 est un ancien Land Cruiser, motorisé par un gros diesel, et monté sur chassis court. Un FJ73 aurait été un modèle à essence de modèle plus récent, et en chassis moyen.
C'est au Salon de Paris 1973 que Toyota présente sa gamme Land Cruiser, les FJ40 et FJ45. Ils sont animés par des moteurs à essence mais un an plus tard apparaissent les diesel BJ40 et BJ45 qui vont vite intéresser les professionnels, si bien que les FJ disparaitront en 1976, alors qu'à ce moment là apparaitra un modèle à chassis moyen, le BJ43. En 1980 la chassis long devient disponible avec un 6 cylindres diesel, c'est le HJ45. En 1981 toute la gamme évolue, le 4 cylindres diesel passant de de 3.0 à 3.4 litres. C'est l'occasion d'adopter une boite 5 et des freins à disque à l'avant. Le BJ40 devient alors BJ42, et le BJ43 se renomme BJ46, tandis que les chassis longs (BJ45 et HJ45) disparaissent.
Une fois installé au volant, le BJ40 semble viril, de par ses sièges fermes, sa direction et ses freins (à 4 tambours) non assistés. Son tableau de bord n'est qu'une planche métallique peinte comme le reste de la voiture où on a intégré un combiné assez complet (compteur, jauge, thermomètre, voltmètre et pression d'huile) que complètent différentes tirettes (préchauffage moteur, feux, warning, essuies-glace et chauffage). Le frein à main, comme beaucoup de véhicules de cette époque, se présente sous la forme d'une tirette sous le tableau de bord.
La conduite du BJ40 réserve quelques bonnes surprises. Tout d'abord la direction est très démultipliée. Elle est donc légère et préserve des retours de volants en tout terrain. L'embrayage n'est pas trop dur, et le frein non plus, alors qu'il n'est pas assisté. Le bon diesel, coupleux à souhait, anime aisément le lourd 4x4. Certes, on ne doublera pas tout le monde sur la route, mais il reprend aisément à bas régime et il procure finalement un certain plaisir de conduite. Rien à voir avec la paresse d'un Peugeot P4 par exemple. La tenue de route est saine, tant que la route est plane. En effet, tous les BJ disposent d'une suspension à ressorts à lames, et celle ci nous rappelle féquemment par des coups de raquette que nous sommes vertébrés.
En tout terrain on a affaire à un vrai franchisseur. bien évidemment les angles caractéristiques sont tout ce qu'il y a de plus dégagés, et on n'est limité que par les croisements de ponts réduits par les lames de ressort. Le couple à bas régime et la qualité de la réduction faisant le reste. Sur piste on évitera de trop accélérer, car le chassis court associé aux ressorts à lames ne donne pas les résultats escomptés.
Côté fiabilité, pas de soucis à se faire. On a là affaire à du matériel japonais surdimensionné. Comme tout nippon de cette époque, la rouille est ici très agressive, mais on peut à présent trouver des spécialistes capables de reproduite des pièces en inox... Enfin, comme tout véhicule résistant, il faut veiller à ce que le(s) précédent(s) propriétaire(s) n'en ai(en)t pas profité pour ne pas l'entretenir...

Bookmark and Share


Toyota Land Cruiser Série 40 : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : ToyotaToyotaToyota
Modèle : Land Cruiser BJ40Land Cruiser BJ42Land Cruiser FJ40
Années de production : 1973-19801982-19821966-1978
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne6 cylindres en ligne
Energie : DieselDieselEssence
Disposition du moteur : Longitudinal avantLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation : Injection indirecte, pompeInjection indirecte, pompeCarburateur double corps
Suralimentation : ---
Distribution : Arbre à cames latéralArbre à cames latéralArbre à cames latéral
Nombre de soupapes : 2 par cylindre2 par cylindre2 par cylindre
Alésage & Course : 95.0 x 105.0102.0 x 105.094.0 x 101.6
Cylindrée : 297734324230
Compression : 21.020.07.8
Puissance : 85 ch à 3600 tr/min90 ch à 3500 tr/min135 ch à 3600 tr/min
Couple : 20.0 mkg à 2200 tr/min22.0 mkg à 2200 tr/min31.7 mkg à 1800 tr/min
Boite de vitesses : 4 rapports4 rapports4 rapports
Réducteur : SérieSérieSérie
Puissance fiscale : 121424
Transmission : 4x4 enclenchable4x4 enclenchable4x4 enclenchable
Différentiel avant : LibreLibreLibre
Différentiel central : NonNonNon
Différentiel arrière : LibreLibreLibre
Antipatinage : NonNonNon
ESP : NonNonNon
Direction : A billesA billes, assistéeA billes
Carrosserie : Bâché ou Hard-top, 2 ou 5 placBâché ou Hard-top, 2 ou 5 placBâché ou Hard-top, 2 ou 5 plac
Longueur : 391 cm402 cm391 cm
Largeur : 166 cm166 cm166 cm
Hauteur : 195 cm195 cm195 cm
Coffre : 0 litres0 litres0 litres
Garde au sol : 225 mm195 mm0 mm
Pente franchissable : -%-%-%
Angle d'attaque : 45°41°0°
Angle central : 30°28°0°
Angle de sortie : 37°35°0°
Dévers maximal :
Gué : 0 mm0 mm0 mm
Cx : ---
Suspensions avant : Ressorts à lamesRessorts à lamesRessorts à lames
Suspensions arrière : Ressorts à lamesRessorts à lamesRessorts à lames
Freins avant : TamboursDisquesTambours
Freins arrière : TamboursTamboursTambours
ABS : NonNonNon
Pneus avant : 7.60 x 15205 R167.60 x 15
Pneus arrière : 7.60 x 15205 R167.60 x 15
Poids : 170517351885
Poids tractable : 07500
Performances
Poids/Puissance : 20.019.213.9
Vitesse : 120130139
0 à 100 km/h : ---
400 mètres DA : 25.8-21.0
1000 mètres DA : 51.043.039.8
Consommations
Sur route : -11.8-
Sur autoroute : -14.3-
En ville : ---
En tout terrain : ---
Moyenne : ---
Reservoir : 83 L85 L62 L
Autonomie autoroute : -594-
Emissions de CO2 : 0 g/km0 g/km0 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : ---
Climatisation : ---
Prix de base : Plus fabriquéePlus fabriquéePlus fabriquée
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
iciiciici

Liens

Site officiel du constructeur : Toyota


Avis des internautes
Neira Renato
Modèle concerné : Toyota Land Cruiser FJ40
Note : 9/10
c'est un bon voiture, j'ai un FJ40 et il est 1964
mon francais ce nes't pas tres bon
mais j'aime mon voiture
bien?
au revoir
kais
Modèle concerné : Toyota Land Cruiser FJ40
Note : 9/10
Après avoir fais connaissance avec le BJ 40 lors d'un travail en amazonie, je suis restée conquise par le caractère indestructible de ce véhicule, qui peut se réparer avec trois bouts de ficelles. Ai depuis acheté un FJ40 au Canada, où j'ai eu l'occasion de rouler quelques milliers de kilomètres dans cette inimitable couscoussière préhistorique, dont 600.... sans embrayage. Le maitre cylindre (d'origine) ayant rendu l'ame après 30 ans de loyaux services, il est encore possible de rouler "décontracté" jusqu'au concessionnaire Toyota "le plus proche".
Sous ses allures de boites de petit poids montée sur 4 énormes chamallows, le FJ40 est un 4*4 néanderthalien capable, lorsque bien entretenu, de ronronner aussi souplement qu'un véhicule acheté neuf la veille.
Un peu sujet à la rouille, certes, mais FIABLE!!!!