Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Nissan


Dernières fiches techniques Nissan


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Nissan > Nissan Pathfinder

Librairie Nissan


Nissan Pathfinder : Essai

 

A peine le Patrol restylé, et au moment où le Murano pose ses roues en France, Nissan lance donc ce que la marque présente comme une alternative à un monospace : le Nissan Pathfinder.

Nissan Pathfinder 2.5dCi Auto

Avec le X-trail, le Terrano, le Patrol, le Murano, le Navara et le Pathfinder, Nissan propose un 4x4 pour chaque utilisation. Mais quelle sera celle d'un Pathfinder ? La marque le présente comme étant une alternative aux monospaces. En effet, avec une motorisation diesel, 8 places, un bon volume habitable, une conduite en hauteur, un bon confort et un certain niveau d'équipement, le Pathfinder pourrait bien faire hésiter quelques acheteurs de Renault Espace…

Mais alors, le Nissan Pathfinder est un simple SUV ? En clair, un véhicule routier tout juste capable d'avoir une bonne motricité dans un chemin glissant ou un jour de neige ? Regardons ça de plus près. Sous le capot, le YD25 (appelé ici 2.5dCi) est une évolution de celui du précédent Nissan Pick-up. Ici, il développe 174 chevaux et surtout 41.1 mkg de couple: la concurrence est derrière. Côté châssis, on a bien 4 roues indépendantes, mais… un châssis séparé, comme tout bon 4x4 traditionnel. Côté transmission, le même système All Mode que le X-trail, mais avec un réducteur. Décidément, on peut retourner le problème dans tous les sens, le Pathfinder mélange les genres et brouille les pistes.

Pour en avoir le cœur net, une seule solution, en prendre le volant et aller en découdre sur un terrain ! Dès le premier contact, le Pathfinder en impose. C'est qu'il est gros, l'animal ! Pourtant, en y regardant mieux, il reste 10 cm plus court que son concurrent Land Cruiser, et se situe à mi-chemin entre un Espace et un Grand Espace. Le design, grosse calandre, capot musclé, flancs massifs, arrière de bonne taille, y est pour beaucoup. A l'intérieur, l'espace aux places avant est conséquent, tandis qu'il est un peu plus limité aux places arrières. Entendons-nous, c'est largement suffisant dans la plupart des cas, mais ce n'est pas vraiment comparable avec un monospace. Arrivé au coffre, c'est moins haut qu'un monospace (châssis séparé oblige) mais largement suffisant, c'est déjà bien grand. Mais… où est la troisième banquette permettant d'obtenir 8 places ? Et bien elle est au fond du coffre, prête à être dépliée en un tournemain. Là encore, ça ne sera pas bien grand, on sera un ton en dessous d'un monospace, mais cela reste tout à fait acceptable si vous ne roulez pas à 8 adultes tous les jours.

Moteur. On a bien sous le capot un diesel à injection directe, ça claque un peu mais l'insonorisation a été bien travaillée. Dans quelques minutes, le niveau sonore aura bien baissé. 2.5 litres pour 174 chevaux, ça fait penser à un autre concurrent, le Touareg R5 TDI, qui propose la même chose… à un niveau supérieur en matière de finition et de prix, néanmoins. Boite automatique sur Drive, le véhicule s'anime. Comme un SUV bien élevé, le Nissan Pathfinder est d'une grande facilité à conduire. Direction douce et suffisamment directe, moteur souple mais puissant, boite auto qui se laisse oublier… on fait rapidement du cruising. Nous aurions aimé un moteur un poil plus discret ou plus mélodieux (mais qu'est devenu le 6 cylindres en ligne des anciens Patrol ?), mais rien de véritablement gênant.

Le système All Mode se fait lui aussi oublier. On dispose des positions 2wd, pas vraiment utile dans la mesure où la position Auto est capable de rouler en 2 roues motrices et de moduler la répartition du couple en cas de baisse d'adhérence, un mode Lock permettant une répartition de 50-50% entre les deux essieux et qui s'apparente à un blocage de différentiel central, et enfin une position Low avec un vrai réducteur à la clef. Il faut souligner ces deux dernières positions, car ce sont des éléments qui se perdent petit à petit sur les nouveaux 4x4… Tout ceci se commande via un pratique bouton que l'on tourne, mais qui a le mauvais goût de produire un bip tout juste digne d'un micro-ondes. De toute façon, dans la pratique, on n'y touche pas, car tout se fait pratiquement via la bien nommée position Auto .

D'ailleurs, il n'y a pas qu'à la boite de transfert qu'on ne touche presque pas : à la boite de vitesses non plus, car nous avons en main une automatique. Si elle s'équipe de 5 rapports, on entend dire ici et là qu'il s'agit d'une boite d'ancienne génération, assez lente. Halte aux idées reçues. On est au volant d'un gros break de 4.74m, coupleux à souhait, et il n'est pas question de le conduire le couteau entre les dents. On vous l'a dit : cruising. Dans ces conditions, la boite est douce, suffisamment rapide, et bien étagée. C'est tout ce qu'on lui demande, finalement, non ? Si vous voulez jouer, vous pourrez vous servir de la commande séquentielle de la boite. Mais vous reviendrez vite au mode automatique, bien géré.

Ce faisant, nous arrivons enfin sur notre terrain de jeu. Sur piste rapide, le véhicule est équilibré, la suspension n'est pas exagérément souple, et ne pompe pas comme sur certains concurrents. Passons maintenant la boite courte via la molette à tourner. 2 bips et quelques secondes plus tard, si l'on a pris soin de rester immobile et au point mort, la boite courte est activée, un témoin au tableau de bord le confirme. Ainsi relayé, autant dire que les plus de 40 mkg de couple jouent sur du velours. A noter que malgré la douceur qui va de paire avec la présence de la boite automatique, ce couple arrive un peu brutalement, et il n'est pas aisé de doser l'accélération en première vitesse quand on n'a pas l'habitude. Une première évolution en franchissement léger met en valeur les bonnes dispositions du Nissan Pathfinder : ça ne patine pas, ça grimpe sans forcer. Nous pouvons donc passer à plus dur…

Pas de surprise en grosse montée sans croisement de pont : le couple du moteur et la douceur de la boite automatique permettent de passer sans souci, mais il n'y a rien de prodigieux à ça. En dévers, les roues rejetées aux extrémités de la voiture offrent une très bonne stabilité, et offrent un angle d'attaque intéressant et un angle de sortie qui l'est moins. Mais même si le véhicule est long et bas, il ne frotte pas son ventre à tout bout de champ. Et quand il finit par le faire, c'est le châssis qui touche en premier, tout le reste étant complètement caréné : rien ne dépasse. Cela dit, le Nissan Pathfinder il étonne : il passe à beaucoup d'endroits où l'on s'attendait à ce qu'il se pose, ou au moins qu'il frotte… Largement suffisant pour le commun des mortel, ses prestations en tout-terrain égalent sans souci celles des Pajero et mettront en difficulté un Terrano Long équivalent, rien de moins.

Nissan Pathfinder 2.5dCi Auto

Bon, alors, que penser ce celui qui est considéré comme un monospace par les vendeurs, et comme un SUV par les pratiquants de tout-terrain ? Et bien il s'agit d'une excellente alternative aux Land Cruiser, Pajero et Discovery 3, qui se positionne très bien en prix, qui est capable des mêmes services, mais tout en ayant il est vrai un côté familial plus développé. Un offre à considérer, donc. 4x4 de l'année 2006 !

  En savoir plus

Le Nissan Pathfinder est sorti récemment, mais il a déjà ses inconditionnels, qui se sont réunis en un sympathique forum: NissanPathfinderPassion .

Vos réactions sur le forum

 

Bookmark and Share


Nissan Pathfinder : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : NissanNissan
Modèle : Pathfinder 2.5dCiPathfinder 2.5dCi Auto
Années de production : 2005-20072005-2007
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : DieselDiesel
Disposition du moteur : Longitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation : Common railCommon rail
Suralimentation : Turbo à géométrie variable + intercoolerTurbo à géométrie variable + intercooler
Distribution : Double arbre à cames en têteDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 4 par cylindre4 par cylindre
Alésage & Course : 89.0 x 100.089.0 x 100.0
Cylindrée : 24882488
Compression : 16.516.5
Puissance : 174 ch à 4000 tr/min174 ch à 4000 tr/min
Couple : 41.1 mkg à 2000 tr/min41.1 mkg à 2000 tr/min
Boite de vitesses : 6 rapportsAuto 5 rapports
Réducteur : SérieSérie
Puissance fiscale : 1112
Transmission : IntégraleIntégrale
Différentiel avant : LibreLibre
Différentiel central : BlocableBlocable
Différentiel arrière : LibreLibre
Antipatinage : SerieSerie
ESP : SerieSerie
Direction : Crémaillère, assistéeCrémaillère, assistée
Carrosserie : Break 5 portes 5 ou 7 placesBreak 5 portes 7 places
Longueur : 474 cm474 cm
Largeur : 185 cm185 cm
Hauteur : 187 cm187 cm
Coffre : 515 litres515 litres
Garde au sol : 238 mm238 mm
Pente franchissable : -%-%
Angle d'attaque : 33°33°
Angle central : 24°24°
Angle de sortie : 25°25°
Dévers maximal :
Gué : 0 mm0 mm
Cx : --
Suspensions avant : Triangles superposésTriangles superposés
Suspensions arrière : MultibrasMultibras
Freins avant : Disques ventilés (320mm)Disques ventilés (320mm)
Freins arrière : Disques ventilés (308mm)Disques ventilés (308mm)
ABS : SerieSerie
Pneus avant : 255/65 HR17255/65 HR17
Pneus arrière : 255/65 HR17255/65 HR17
Poids : --
Poids tractable : 30003000
Performances
Poids/Puissance : 00
Vitesse : 180180
0 à 100 km/h : 11.412.3
400 mètres DA : 17.718.5
1000 mètres DA : 32.934.1
Consommations
Sur route : --
Sur autoroute : --
En ville : --
En tout terrain : 12.514.0
Moyenne : 10.511.5
Reservoir : 80 L80 L
Autonomie autoroute : --
Emissions de CO2 : 238 g/km267 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 88
Climatisation : SérieSérie
Prix de base : Plus fabriquéPlus fabriqué
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
iciici

Liens

Site officiel du constructeur : Nissan


Les fiches techniques des concurrentes :Hyundai Terracan 2.9 CRDi Pack Clim
Hyundai Terracan 2.9 CRDi Pack Confort
Hyundai Terracan 2.9 CRDi Pack Luxe
Jeep JK Wrangler CRD Rubicon
Jeep JK Wrangler CRD Sahara
Jeep JK Wrangler CRD Sport
Jeep JK Wrangler Unlimited CRD Rubicon
Jeep JK Wrangler Unlimited CRD Sahara
Jeep JK Wrangler Unlimited CRD Sport
Jeep KJ Cherokee 2.8 CRD
Jeep KJ Cherokee 2.8 CRD Auto
Kia Sorento 2.5 CRDi 170 Shilton
Kia Sorento 2.5 CRDi 170 Shilton Auto
Land Rover Discovery III TDV6
Land Rover Discovery III TDV6 Auto
Land Rover Range Sport TDV6
Mercedes Benz W164 ML280 CDI Pack Offroad
Mitsubishi Pajero 3 (V68) 3.2 DI D
Mitsubishi Pajero 3 (V78) Long 3.2 DI D Auto
Mitsubishi Pajero 4 (V88) 3.2 DI D
Mitsubishi Pajero 4 (V88) 3.2 DI D Auto
Mitsubishi Pajero 4 (V98) Long 3.2 DI D
Mitsubishi Pajero 4 (V98) Long 3.2 DI D Auto
Ssang Yong Rexton 270 XDi
Ssang Yong Rexton 270 XDi Auto
Ssang Yong Rexton 270 XDi Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 GX
Toyota Land Cruiser KDJ120 GX
Toyota Land Cruiser KDJ120 GX
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX-VXV
Toyota Land Cruiser KDJ120 VX-VXV Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 VXE
Toyota Land Cruiser KDJ120 VXE Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 VXE Auto
Toyota Land Cruiser KDJ120 VXE Auto
Toyota Land Cruiser KDJ125 GX
Toyota Land Cruiser KDJ125 GX
Toyota Land Cruiser KDJ125 GX
Toyota Land Cruiser KDJ125 VX
Toyota Land Cruiser KDJ125 VX-VXE
Toyota Land Cruiser KDJ125 VX-VXE Auto
Toyota Land Cruiser KDJ125 VX-VXV-VXE
Toyota Land Cruiser KDJ125 VX-VXV-VXE Auto

Avis des internautes
toinoutheboss
Modèle concerné : Nissan Pathfinder 2.5dCi
Note : 9/10
sièges très confortables; moteur assez discret et couple assez élevé procurent un excellent agrément de conduite. la boite est bien guidée et offre de bonnes reprises. en tout terrain il se montre a la hauteur, grace a sa boite de rapports courts qui permet de monter - presque - partout.
gae
Modèle concerné : Nissan Pathfinder 2.5dCi
Note : 8/10
Nous avons acheté un Pathfinder Elégance Pack Connect neuf ; dès les premiers kilomètres, nous avons ressenti des vibrations dans le véhicule à grande vitesse,notamment sur l'autoroute.
Après 3 équilibrages chez Nissan,aucune amélioration.
On nous a dit :
Oh , vous savez c'est un 4x4!
Nissan n'est pas responsable des pneus.
Normalement ,la vitesse autorisée est à 130km.
En clair, ce qui signifie:
Nous avons acheté un véhicule à plus de 42.000 €, mais comme c'est un 4x4, il vibre, nous n'avons pas à rouler à plus de 130 km, et Nissan choisit d'équiper un véhicule haut de gamme avec des pneus, peu importe s'ils conviennent à ce type de 4x4.
Alors non, je ne suis pas d'accord:
J'en ai assez de faire les allez-retours à la concession, j'ai choisi un véhicule haut de gamme pour un certain confort de conduite, je n'ai pas choisi les pneus, et si mon compteur kilométrique indique des vitesses supérieures à 130 km, c'est que le constructeur l'a testé pour rouler plus vite, sinon j'achète une AX.
Arrêtez de vous moquer des clients, il est facile de vendre un véhicule encore faut-il assumer le bon et le mauvais.

[Edit de 4rouesmotrices: c'est la concession qui est en cause, pas le véhicule...]