www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Nissan


Dernières fiches techniques Nissan


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Nissan > Nissan Murano

Librairie Nissan


Nissan Murano : Essai

Nissan Murano

Les SUV de luxe ont le vent en poupe. Et comme il est plus facile de faire sa place dans ce segment plutôt que dans les berlines de luxe, tout le monde s'engouffre dans la brèche. Dont Nissan , qui fait des 4x4 depuis 50 ans.

En France, on appelle un SUV (Sport Utility Vehicule) un véhicule ressemblant à un 4x4, mais aux prestations routières bien plus développées, tandis que les capacités tout-terrain sont souvent réduites au minimum syndical. Le Nissan Murano répond tout à fait à cette définition, en s'éloignant du classique 4x4. La coque est autoportante, les 4 roues indépendantes, et il n'y a pas de réducteur. En revanche, il reste possible de verrouiller le différentiel central via un bouton sur la console centrale. Dans tous les cas, ce véhicule a été conçu pour affronter tous types de route, y compris enneigées ou en mauvais état. Rien de plus.

Dès le premier coup d'œil, le Nissan Murano séduit. Difficile de rester indifférent face à autant de style, d'élégance, tout en s'éloignant de ce qui se fait d'habitude. A l'avant, la fine calandre chromée fait la liaison entre les minces optiques, tandis que la proue rappelle celle d'un bateau (chose que le Murano sera amené à tirer tôt ou tard). A l'arrière, la vitre inclinée, l'ensemble arrondi, et les deux sorties d'échappement sont également du plus bel effet. Quand au profil, massif juste ce qu'il faut, il se fait remarquer par la présence de roues en 18 pouces. Il n'y a rien à jeter !

L'intérieur est réussi. Le volant et les compteurs rappellent les éléments d'autres modèles Nissan, comme le Pathfinder ou la 350 Z. Si les cadrans s'en tiennent au strict nécessaire, on peut en revanche récupérer un certain nombre d'informations via le grand écran de contrôle qui se trouve au centre du tableau de bord. Déception en revanche concernant la qualité des plastiques, bien en dessous de ce qui se pratique chez la concurrence. Ce point sera à vérifier sur une version française, car nous disposions d'une version US, souvent moins bien finie. Enfin, si la liste d'équipement est assez longue et intègre notamment une belle installation Bose ou une caméra de recul, nous ne pouvons que regretter l'absence de détecteur de pluie ou de démarrage sans clef.

Nissan Murano

Sous le capot, une vieille connaissance : un V6 à 60° cubant 3498 cm3. Bien entendu, il s'agit du moteur que l'on trouve déjà sur les Vel Satis, Espace, et Nissan 350 Z. Ici, il développe 234 chevaux, ainsi que 32.4 mkg à 3600 tr/min. Mais alors que la concurrence (X5, ML, RX, etc…) passe par une boite automatique 5 ou 6 rapports, voire 7 pour le nouveau ML, le Nissan Murano se distingue par sa boite de vitesses à variateur, qui reste cependant couplée à un convertisseur de couple. Bien entendu, un mode manuel est disponible, avec une gamme de 6 rapports pré-définis, un peu à la manière de la transmission Multitronic d'Audi.

C'est le moment d'y aller. Moteur ! Il faut surveiller le compte-tours pour savoir que le moteur tourne. La grille de la boite de vitesses est en escalier et comporte le second coulisseau (le mode manuel) sur sa droite. Pour commencer, ce sera la très classique position Drive. Le véhicule s'élance en souplesse. C'est très silencieux, et l'on ne constate pas de différence avec une boite automatique classique, sinon une souplesse au-dessus de la moyenne, rendant la conduite très agréable. Lorsque l'on hausse le rythme, le moteur se fait entendre, mais de la plus belle manière: il reste discret et fait passer une sonorité fort agréable, et rageuse à souhait. De plus, le variateur répond plus rapidement qu'une boite automatique traditionnelle. En condition d'utilisation classique, l'ensemble moteur-boîte donne donc toute satisfaction.

En revanche, lorsqu'on sort la grosse attaque, le variateur place le moteur au régime de puissance maximale, et allonge la transmission progressivement. C'est le plus efficace, techniquement parlant, mais pas le plus grisant. On voudrait, à cet instant, disposer d'un moteur plus puissant. Il ne faudra donc pas hésiter à utiliser la boite en mode manuel si on souhaite s'amuser. Mais en basculant le levier sur la droite, il devient du même coup un peu trop éloigné du conducteur… Reste que malgré un petit manque de sensations, le Murano est vraiment très agréable à conduire, en toutes circonstances.

Car le châssis encaisse sans problème tout cela. Et oui, 4 roues indépendantes, 4 roues motrices en permanence et des pneus à profil routier en 225/65 HR18, ça permet pas mal de facéties, même avec un centre de gravité plus haut que la moyenne. Le grip du Nissan Murano est excellent, et surtout parfaitement sain. Même en lever de pied brusque, en virage, le véhicule reste très stable. A noter que l'ESP veille, de toute manière. Mais il faudra faire pas mal de bêtises, avant de le déclencher.

Nissan Murano

Et en tout-terrain ? Et bien… quel dommage de prendre le risque d'abîmer un si bel objet ! Pourtant, Nissan l'a doté de quelques éléments intéressants. En premier lieu, le convertisseur de couple pourra partiellement palier à l'absence de réduction dans la transmission. Ensuite, le Murano est équipé d'un blocage central, ce qui de nous jour devient rare. L'antipatinage fera le reste ! Ceci lui permettra sans doute de donner une leçon en franchissement à un BMW X5 ou un Lexus RX300, par exemple. Mais… se rencontreront t'ils un jour sur une piste ? C'est fort peu probable. Les roues 18 pouces n'auraient de toute façon pas apprécié !

Que penser de ce nouvel arrivant sur le marché ? En premier lieu, il faut souligner son élégance, qui nous change du style massif affectionné par d'autres marques. Ensuite, il y a ses qualités routières, et son binôme moteur-transmission, qui font passer le fait que le Nissan Murano ne fait que 234 chevaux. Et enfin, son rapport prix/équipement tout à fait étonnant. Aussi, ce SUV nous semble bien armé pour se faire une place parmi ses concurrents… à essence, malheureusement.

  Remerciements

Tous nos remerciements vont à Didier AMMAR, animateur du garage Nîmes Auto Sport, concessionnaire Nissan. Remerciements pour le prêt de ce Nissan Murano. Remerciements aussi pour la qualité de leur accueil, reconnu de leur clientèle, qui préfère parfois venir de loin pour prendre leur nouvelle voiture chez eux plutôt que dans une autre concession Nissan.

Garage Nîmes Auto Sport

Pour plus de renseignements:
http://www.nissan-nimes.com

Vos réactions sur le forum

 

Bookmark and Share


Nissan Murano : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Nissan
Modèle : Murano
Années de production : 2005-2008
Type du moteur : V6 à 60°
Energie : Essence
Disposition du moteur : Longitudinal avant
Alimentation : Gestion intégrale
Suralimentation : -
Distribution : 2 doubles arbres à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes : 4 par cylindre
Alésage & Course : 95.5 x 81.4
Cylindrée : 3498
Compression : -
Puissance : 234 ch à 6000 tr/min
Couple : 32.4 mkg à 3600 tr/min
Boite de vitesses : Variation continue
Réducteur : Non
Puissance fiscale : -
Transmission : Intégrale
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Embrayage multidisque
Différentiel arrière : Viscocoupleur
Antipatinage : Serie
ESP : Serie
Direction : Crémaillère, assistance variable
Carrosserie : Break 5 portes 5 places
Longueur : 477 cm
Largeur : 188 cm
Hauteur : 171 cm
Coffre : 438 litres
Garde au sol : 0 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : -
Suspensions avant : McPherson
Suspensions arrière : Multibras
Freins avant : Disques ventilés
Freins arrière : Disques ventilés
ABS : Serie
Pneus avant : 225/65 HR18
Pneus arrière : 225/65 HR18
Poids : -
Poids tractable : 1500
Performances
Poids/Puissance : 0
Vitesse : -
0 à 100 km/h : -
400 mètres DA : -
1000 mètres DA : -
Consommations
Sur route : -
Sur autoroute : -
En ville : -
En tout terrain : -
Moyenne : -
Reservoir : 82 L
Autonomie autoroute : -
Emissions de CO2 : 295 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 4
Climatisation : Série
Prix de base : 44000
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Avis des internautes
Finantz Bernard
Modèle concerné : Nissan Murano
Note : 8/10
Au delà des équipements manquants déja mentionnés je rajouterai la mesure de la température extérieure qui est quand même un équipement de sécurité dans les régions plus froides
Existe t'il une solution pour rajouter un tel équipement?
valm
Modèle concerné : Nissan Murano
Note : 7/10
Super véhicule, manque quelques équipements de base comme la température extérieure.
Problème au niveau du pont différentiel