www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Audi


Dernières fiches techniques Audi


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Audi > Audi Q3 2.5 TFSI

Librairie Audi


Audi Q3 2.5 TFSI : Essai

Audi Q3 2.5 TFSI

Un SUV digne de ce nom doit offrir une certaine polyvalence, en brillant sur les routes et les chemins, chose que le Q3 fait à merveille. Mais lorsqu’il abrite un inédit 5 cylindres turbo de 300 ch, le Q3 a aussi la faculté de signer des chronos d’enfer. Nous vous invitons à bord de cette version supersportive qui ne sera disponible qu’en juin 2012 !

Texte et photos: Thomas Riaud

Voir en « vrai » une nouvelle voiture, c’est bien, mais pourvoir l’observer en train d’évoluer dans la circulation, c’est encore mieux. Cela permet de mieux cerner ses proportions, mais aussi de voir de quelle manière elle accroche la lumière… et les regards. Vu les réactions suscitées sur son passage, le nouvel Audi Q3 (c’est un garçon !) semble plaire aux passants. Certaines mauvaises langues le qualifieront hâtivement de baby Q5, mais Audi ne s’est pas rabaissé à jouer aux poupées gigognes en dupliquant simplement son SUV fétiche une taille en dessous. Car si le séduisant et inédit Q3 repose sur un châssis de Volkswagen Tiguan, force est de constater qu’il possède bien une forte personnalité. Plus compact qu’un Q5, le Q3 se distingue par de nombreux détails qui lui sont propres, et qui font la différence. Déjà la ligne générale apparaît de profil comme plus sportive, avec un toit en forme d’arche qui vient finir sa course sur un hayon fortement incliné, à la manière d’un coupé.

Audi Q3 2.5 TFSI

Ensuite, la proue comme la poupe affichent des différences marquantes, apportant un vrai renouveau sur le plan du design. L’incontournable calandre Singleframe cerclée de chrome est bien sûr reconduite, mais elle se trouve mise en valeur par un regard plus perçant que d’habitude, avec des phares qui viennent épouser les contours supérieurs biseautés. Ces optiques, à LED, se distinguent par une signature visuelle très réussi, en forme de « U ». L’arrière est lui aussi soigné dans les moindres détails, avec des feux à diodes tridimensionnels affinés, qui se détachent du hayon, très enveloppant. Ces effets de volume et de profondeur se retrouvent un peu partout, y compris de profil sur la carrosserie, avec des passages de roues marqués et un pli dynamique soulignant la haute ceinture de caisse, courant des phares avant aux feux arrière. Bref, ce Q3 a du chien et un caractère bien trempé !

Evidemment, ce bel emballage n’est pas sans conséquence sur l’habitabilité, chose que nous verrons un peu plus tard. La lourde porte se referme avec un bruit mat particulièrement rassurant, qui vous plonge instantanément dans l’univers premium d’Audi. La gaieté n’est pas la première vertu du Q3, mais on retrouve un ensemble cohérent et bien agencé, où il fait bon vivre. Le volant multifonction en magnésium, à la jante épaisse, autorise une bonne prise en main tandis que les sièges fermes et galbés offrent un maintien idéal. La position de conduite surélevée permet de dominer le trafic et d’avoir une vue imprenable sur la planche de bord, à l’ergonomie et à la finition impeccables. Cette dernière, orientée vers le conducteur, bénéficie d’un design « Wrap Around » comme disent les gens du marketing, comprenez par-là qu’elle se prolonge jusque sur les contre-portes avant. C’est la dernière tendance chez Audi, que l’on retrouve notamment sur l’A6 et l’A7. Cela étant, si ma mémoire est bonne, cela existait déjà sur la vieille Peugeot 306 de feu mon grand-père !

Audi Q3 2.5 TFSI

En revanche, côté électronique embarquée, le Q3 fait cette fois figure de centre de commande de la NASA par rapport à ladite 306 ! On peut y retrouver toutes les dernières technologies de la maison, avec un écran couleur escamotable de 7 pouces intégrant la nouvelle interface MMI, ou encore un éclairage d’ambiance aussi discret qu'esthétique. Le tableau se gâte quelque peu en prenant place à l’arrière. Inutile de tourner autour du pot : pour peu d’avoir de grands gabarits installés devant, sièges avant généreusement reculés, l’espace aux jambes est compté ! Et comme sur la plupart des voitures, la place centrale manque de confort. Il est regrettable qu’Audi n’ait pas pensé à proposer au moins en option, comme sur le Q5, une banquette arrière coulissante afin d’optimiser la place à l’arrière ou le volume du coffre. Celui-ci offre un volume juste dans la moyenne, de 460 dm3, pouvant être porté à 1365 dm3 dossiers arrière rabattus. Pour finir sur une note positive, sachez que le dossier du siège passager peut se rabattre intégralement, afin de faciliter le transport d’objets longs.

Mais notre monture n’a rien d’un utilitaire pour ouvrier du bâtiment. Il s’agit d’une présérie qui elle viendra coiffer la gamme d’ici juin 2012. En apparence, rien ou presque ne la différencie des versions 4 cylindres. On notera tout de même sur notre Q3 un bouclier avant spécifique, marqué par des entrées d’air plus généreuses, et des jantes 19". Quant à l’arrière, il exhibe sans détour une double sortie d’échappement chromée. C’est bien un minimum, car ce Q3 reçoit le fabuleux bloc de la RS3, élu « moteur de l’année 2011 », dégonflé à 300 ch ! Disposé transversalement, ce bloc coiffé d’une culasse rouge et d’un cache-moteur en carbone se trouve bien sûr secondé d’office par une boîte S tronic à 7 rapports, mais aussi par une transmission intégrale semi-permanente: contrairement au Q5, qui adopte l’efficace système Torsen, celle-ci est identique à celle du Tiguan avec un coupleur hydraulique multidisque. Il faudra donc rester raisonnable en hors-piste, et ce d’autant plus que la garde au sol de ce baroudeur en herbe est limitée à seulement 170 mm. Par de quoi grimper aux arbres dans la pampa, mais cela devrait suffire pour gagner votre chalet de Megève en plein hiver, dans la poudreuse. Et avec ce 5 cylindres de feu, vous allez même pouvoir y aller tout schuss !

Audi Q3 2.5 TFSI

Ce 5 cylindres, disponible dès les plus bas-régimes, reste parfaitement domestiqué. Sans aucun effet secondaire, le Q3 digère cette cavalerie et vous projette à près de 7000 tr/min. De mémoire d’essayeur, seul cet Audi Q3 offre dans la catégorie un tel caractère ! Bien entendu, la vitesse maximale sera bridée à 250 km/h. La boîte à double embrayage est à la hauteur de sa réputation. Douce, rapide et douée d'une intelligence inconnue de la concurrence.

Le confort ne souffre pas trop des roues en 19 pouces. Mais avec 300 chevaux, on veut profiter un peu or tout le reste suit parfaitement, que ce soit le freinage, l’équilibre du châssis ou la précision et le calibrage de la direction. Autant vous dire que l'agrément de conduite est gros comme ça, même si on doit bien approcher les 1600 kg. Mais notre Q3 dopé à la sauce RS donne l’impression d’être un sumo capable de faire des pointes en ballerines, en défiant les lois de la physique. Etonnant !

Audi Q3 2.5 TFSI

Fidèle à toutes les valeurs d’Audi, l’homogène Q3 va, à n’en pas douter, trouver rapidement un large public. Et cette inédite variante 2.5 TFSI surmotorisée devrait ravir les plus exigeants. Tantôt civilisé pour la vie quotidienne, ce Q3 sportif sait aussi tenir tête à des sportives, en offrant un niveau de performance jusqu’alors inconnu dans la catégorie.

Vos réactions à l'essai de l'Audi Q3 2.5 TFSI sur le forum

Audi Q3 2.5 TFSI

Bookmark and Share


Audi Q3 2.5 TFSI : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Audi
Modèle : Q3 RS
Années de production : 2013-
Type du moteur : 5 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteur : Transversal avant
Alimentation : Injection directe d essence
Suralimentation : Turbocompresseur + intercooler
Distribution : Double arbre à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes : 4 par cylindre
Alésage & Course : 82.5 x 92.8
Cylindrée : 2480
Compression : -
Puissance : 310 ch à 5200 tr/min
Couple : 42.9 mkg à 1500 tr/min
Boite de vitesses : Séquentielle 7 rapports
Réducteur : Non
Puissance fiscale : 21
Transmission : Intégrale
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Coupleur multidisques
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Serie
ESP : Serie
Direction : Crémaillère, assistance électro-hydraulique
Carrosserie : Break 5 portes 5 places
Longueur : 439 cm
Largeur : 183 cm
Hauteur : 159 cm
Coffre : 460 litres
Garde au sol : 0 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : -
Suspensions avant : Mc Pherson
Suspensions arrière : Essieu 4 bras
Freins avant : Disques ventilés (365mm)
Freins arrière : Disques ventilés
ABS : Serie
Pneus avant : 235/50 YR18
Pneus arrière : 235/50 YR18
Poids : 1692
Poids tractable : 1900
Performances
Poids/Puissance : 5.45
Vitesse : 250 (limitée)
0 à 100 km/h : -
400 mètres DA : -
1000 mètres DA : -
Consommations
Sur route : -
Sur autoroute : -
En ville : -
En tout terrain : -
Moyenne : 13.5
Reservoir : 64 L
Autonomie autoroute : -
Emissions de CO2 : 206 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 8
Climatisation : Série
Prix de base : 61400
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Site officiel du constructeur : Audi


Les fiches techniques des concurrentes :BMW F15 X5 xDrive35i
BMW F25 X3 xDrive35i
Mercedes Benz W166 ML350

Avis des internautes
Aucun avis posté sur Audi Q3 2.5 TFSI