www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Land Rover


Dernières fiches techniques Land Rover


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Land Rover > Land Rover Range Evoque SD4 Auto

Librairie Land Rover


Land Rover Range Evoque SD4 Auto : Essai

Après un Land Rover Discovery décliné avec grand succès dans une version BCBG appelée Range Rover Sport, la marque anglaise a récidivé avec un Freelander dérivé en un très fashion Range Rover Evoque.

L’élément numéro 1 du Range Rover Evoque, c’est bien évidement son look directement dérivé du concept-car LRX. Les lignes dessinées par Gerry McGovern font réellement l’unanimité ! L'élégance traditionnellement caractéristique des Range Rover est là, accompagné d'une bonne dose d'agressivité. Une très, très grande réussite.

Sous le capot, on trouve sans grande surprise les motorisations du Freelander. A savoir d’une part en essence le « Si4 », un 2.0 turbo Ford développant 240 chevaux que l’on ne rencontrera pas souvent sur nos routes, et en diesel le traditionnel 2.2 développé par Ford et PSA. Celui-ci propose au choix 190 chevaux (SD4) ou seulement 150 (TD4). La version dégonflée va même jusqu'à proposer une version 2 roues motrices, baptisée eD4. En gros, « ça ressemble à un 4x4 mais ça n’est pas un 4x4 » baptisée eD4. Bien entendu, ça n’est pas cette version que nous avons essayée…

Un tel véhicule se justifie selon nous seulement avec ses 4 roues motrices, surtout lorsqu’il porte les lettres RANGE ROVER sur sa carrosserie ! D'ailleurs, tout comme le Freelander et la plupart des modèles de la gamme, le Range Rover Evoque offre plusieurs programmes de conduite à travers le Terrain Response. De quoi être au top dans toutes les situations ! Base de Freelander oblige, le Range Rover Évoque ne dispose par contre pas d'un réducteur dans sa transmission.

Ca n'empêche pas de le Range Rover Evoque d'avoir un minimum de capacités tout-terrain en tout cas, label Range Rover oblige ! Les angles caractéristiques ne sont pas les plus mauvais de la catégorie, tandis que la finesse de réglage du Terrain Response permet quelques petits miracles, surtout si l’on a réussi à trouver des pneus adaptés à l’exercice. Bref, de loin le plus habile de son marché pour faire des figures de style. Il faut dire que les concurrents s'appellent Audi Q5, BMW X3 et y goûtent malheureusement bien peu... Comme leurs propriétaires, d'ailleurs. Il faut dire qu'aux vues des tarifs, on comprend pourquoi les gens hésitent !

Bon, ceci étant dit, revenons sur la route puisque personne n'ose en sortir. Le Range Rover Evoque fait partie des bons élèves en la matière, que ça soit en matière de tenue de route ou en confort. De série sur notre SD4 boite auto, on peut profiter d’une transmission dynamique « Active Driveline », et d’un différentiel arrière piloté « Active Torque Biasing ». De quoi profiter d'un petit génie caché dans la boîte: en effet, la boîte automatique (fournie par ZF, une référence) compte 9 rapports, ce qui est, pour quelques temps en tout cas, d'une grande rareté. Elle est disponible sur les TD4 et SD4 (et le Si4 évidemment) mais pas sur l'eD4. Mais... de toute façon on ne parle pas aux gens en deux roues motrices ;)

Avoir 9 rapports permet d’avoir une première un peu courte, mais surtout une neuvième vitesse (c’est bizarre à écrire, tiens…) très longue, au bénéfice de la consommation bien sur, du bruit et de l’endurance de la mécanique. Si notre Range Rover Evoque montait à 200 (on n'en est pas loin), le régime moteur serait de 2000 tr/min. Surtout, la boite sait rétrograder en sautant des rapports: une fonction essentielle dans un tel cas. Imaginez vous à 110, en voie rapide, voulant brusquement doubler, enfoncer l’accélérateur, et attendre que la boite fasse 9-8-7-6-5-4 ? Pas possible. Mais tout va bien, la boite sait rétrograder d'un coup de 4 ou 5 rapports. Les Range Rover boite auto 3, c’était il y a plus de 30 ans ! Plus sérieusement, le progrès est important par rapport aux premiers Range Rover Evoque à boite auto 6 rapports. Précision pour en finir avec ladite boîte: il s'agit d'une boîte automatique à convertisseur de couple, bien plus apte à supporter un usage tout terrain léger qu'un embrayage automatique comme la boîte S-Tronic des Audi Q5.

La marque, aujourd’hui propriété de l’indien Tata, connait bien ses clients et notamment ses clientes, et sait que le Range Rover Evoque fera un certain nombre de parcours urbains. La marque sait également que nombre de clients sont un peu victimes de la mode, et ne cracheront pas sur l’un ou l’autre gadget: le Range Rover Evoque s’est équipé en conséquence… Jugez donc: Park Exit, Perpandicular Park, Adaptative Cruise Control, Queue Assist, Intelligent Emergency Braking, Closing Vehicle Sensing et Reverse Traffic Detection. De quoi se garer et repartir sans avoir eu à le faire soi-même, puis conduire dans les bouchons sans réfléchir. Impeccable ! Il y aussi la détection de profondeur de gué, mais on doute malheureusement que cela serve aussi souvent…

Tout comme l’extérieur, l’intérieur du Range Rover Evoque n’a pas vraiment évolué depuis sa sortie. Et c’est bien comme cela, puisqu’on n’a pas spécialement trouvé à y redire. Enfin, pas trop. En fait, pour moderne et élégant qu’il soit, nous trouvons qu’il lui manque the touch of class, le petit plus qui rend une anglaise inimitable. La visibité n’a évidemment pas évolué non plus: elle est très mauvaise sur l’Evoque, c’est la rançon de sa ligne agressive. Cela tranche avec les autres Range Rover, qui se sont toujours caractérisés par une excellente visibilité.

Bon, parlons maintenant d’un sujet qui fâche: le prix. Le Range Rover Evoque, quelque soit la version mais notamment notre SD4 bourré d’options, est affiché vraiment cher. On le répète depuis le premier jour. Il y avait au minimum 5000 euros de plus que le Freelander à l'époque, et parfois plus. Oui, et alors ? Dans la pratique, on voit des Range Rover Evoque absolument partout, au point que la marque ne vend (presque) que ça actuellement. Alors puisque le succès ne se dément pas, peut être que c’est eux qui ont eu raison d’en profiter, pour une fois ?

La très bonne mécanique du Range Rover Evoque est franchement mise en valeur par sa nouvelle boite auto… 9 rapports. Et l’électronique suit, avec également de grosses améliorations. Du tout bon donc, puisque par ailleurs l’Evoque n’a rien perdu de son sex-appeal… Reste le prix. C'est vous qui voyez !

Texte: Manu Bordonado
Photos: Constructeur

Vos réactions sur le Range Rover Evoque sur le forum

Bookmark and Share


Land Rover Range Evoque SD4 Auto : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Land Rover
Modèle : Range Evoque SD4 Auto
Années de production : 2014-
Type du moteur : 4 cylindres en ligne (PSA-Ford)
Energie : Diesel
Disposition du moteur : Transversal avant
Alimentation : Common rail
Suralimentation : Turbo à géométrie variable + intercooler
Distribution : Double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 4 par cylindre
Alésage & Course : 85.0 x 96.0
Cylindrée : 2179
Compression : -
Puissance : 190 ch à 3500 tr/min
Couple : 42.9 mkg à 1750 tr/min
Boite de vitesses : Auto 9 rapports
Réducteur : -
Puissance fiscale : 11
Transmission : Intégrale
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Coupleur multidisques électro-hydraulique
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Serie
ESP : Serie
Direction : Crémaillère, assistance électrique dégressive
Carrosserie : Break 3-5 portes 5 places
Longueur : 437 cm
Largeur : 197 cm
Hauteur : 164 cm
Coffre : 420 litres
Garde au sol : 215 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 500 mm
Cx : -
Suspensions avant : Mc Pherson
Suspensions arrière : Multibras
Freins avant : Disques ventilés
Freins arrière : Disques ventilés
ABS : Serie
Pneus avant : 225/60 HR17
Pneus arrière : 225/60 HR17
Poids : 1855
Poids tractable : 1800
Performances
Poids/Puissance : 9.76
Vitesse : 198
0 à 100 km/h : 9.2
400 mètres DA : 16.6
1000 mètres DA : 30.6
Consommations
Sur route : -
Sur autoroute : -
En ville : -
En tout terrain : 11.5
Moyenne : -
Reservoir : 60 L
Autonomie autoroute : -
Emissions de CO2 : 153 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 8
Climatisation : Série
Prix de base : 40700
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Avis des internautes
Aucun avis posté sur Land Rover Range Evoque SD4 Auto