Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Tesla


Dernières fiches techniques Tesla


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Tesla > Tesla Model X 90D

Librairie Tesla


Tesla Model X 90D : Essai

La marque Tesla a débuté avec des voitures sportives, puis a continué avec des berlines de prestige. L’innovante marque américaine se penche maintenant sur les SUV haut de gamme.

Tous ceux qui ont essayé un jour une Tesla en sont assez convaincus : chacun veut la sienne ! Mais tout le monde n’aime pas les grandes berlines. Or la marque doit vendre de plus en plus de véhicules pour enfin trouver la rentabilité qu’elle n’a pas encore atteinte. La présence sur le marché des SUV, celui qui offre la plus belle progression depuis quelques années, était donc impérative.

S’il était difficile pour la marque de récupérer des éléments du Roadster pour bâtir sa Model S, il n’en a pas été de même ici. Pour la première fois de sa vie, le constructeur a pu faire des économies d’échelle en récupérant un maximum d’éléments de sa berline pour créer son SUV. La plate-forme de la (ou du ?) Tesla Model X est donc celle de la Model S. On retrouve une gamme complète de batteries qui associées à différents moteurs offrent plusieurs puissances. Bien entendu, alors que la Model S existe au choix avec un seul moteur (propulsion) ou en Dual Motor (transmission intégrale), il n’y a que des 4 roues motrices dans la gamme Model X.

Le principe d’un SUV, outre les 4 roues motrices, c’est d’avoir une belle habitabilité. C’est le cas du (ou de la ?) Model X, qui offre une belle hauteur intérieure. Elle (ou il ?) en profite pour offre 7 places face à la route. Le coffre arrière est bien entendu plus logeable que celui de la Model S et se double, comme toujours chez Tesla, d’un second coffre à l’avant. Elon Musk, locomotive de la marque, avait prévenu : pour qu’un véhicule ait 7 places dignes de ce nom, il faut leur prévoir un accès… digne de ce nom. En ce qui concerne les Model X, cela constitue le clou du spectacle puisque cela passe par les portes Falcon.

Les portes arrière papillon, puisque c’est bien d’elles dont on parle ici, peuvent s’ouvrir au choix depuis leurs poignées, par un boucle clic sur la clef en forme de Model X, ou via l’écran multifonctions. La porte possède deux articulations, l’une au milieu du toit et l’autre au niveau de la gouttière. Ainsi, avec un jeu de capteurs qui vérifient la place disponible, elles s’ouvrent sans jamais rien cogner, même dans les espaces les plus exigus. Elles peuvent aussi simplement s’entrebâiller si jamais le plafond était un peu bas. Voilà bien quelque chose que la Model S n’a pas. Grande classe !

Pour monter sur les sièges du dernier rang, les sièges indépendants de la rangée intermédiaire s’avancent électriquement. C’est difficile à expliquer, à décrire mais… ils le font avec grâce ! Comme le plancher des Tesla est plat, il y a une agréable impression d’espace. La porte avant gauche est elle aussi motorisée. Il ne faudrait pas que le conducteur soit jaloux car c’est probablement lui qui a payé la voiture ! La porte conducteur peut donc aussi s’animer électriquement. Elle s’entrouvre donc lorsque vous approchez d’elle pour vous accueillir et elle se referme en douceur pendant que vous mettez votre ceinture. Enfin, un bouton sur l’écran multifonctions permet de « Fermer toutes les portes ». Grande classe encore !

Ensuite, on retrouve l’univers Tesla. Le tableau de bord de la (ou du ?) Model X est sobre et ne comprend pratiquement aucun bouton. Il est quasiment identique à celui de la Model S. Il intègre lui aussi l’immense écran tactile, toujours aussi plaisant à l’oeil, au toucher et à l’usage. On note toutefois quelques différences avec la Model S. Notre Tesla Model X offre à ses occupants un pare-brise panoramique. Vraiment panoramique : c’est selon la marque le plus grand pare-brise disponible sur une voiture aujourd’hui. Il est purement et simplement immense puisqu’il n’est pas très loin d’aller jusqu’aux portes arrière ! Les pare-soleils, très petits et très design, pivotent et se rangent latéralement.

La hauteur supplémentaire des Model X brisent la ligne de grande élégance des Model S, mais elle apporte de la place à bord. Beaucoup de place, même. Tellement de place que l’on ne sait pas où mettre son coude gauche : la porte est bien trop éloignée pour que l’on puisse y poser son coude ! Quand le trop devient l’ennemi du bien… Petite attention intelligente : la climatisation aux places arrière se coupe s’il n’y a aucun passager installé à l’arrière.

Nous vous le disions, les mécaniques des Model X sont reprises des Model S. C’est ainsi que nous avons pris le volant d’une version 90D. Ca n’est pas l’élitiste P 100D ni même d’ailleurs une version Performance, mais elle offre 422 chevaux et un couple de 67.3 mkg, le tout disponible immédiatement. Attention aux coups d’accélérateur, ça pousse toujours très très fort et l'on se retrouve plaqué dans le siège, même sans le mode « Vitesse démesurée » réservée aux versions Performance (les modèles dont le matricule commence par P). Notre 90D est tout de même bridée à 250 km/h…

La tenue de route est à l’avenant. Ca tient très sérieusement la route. Grâce aux 4 roues motrices et à une transmission très bien gérée, grâce aussi à un centre de gravité très bas en raison du positionnement des batteries, et aussi un peu grâce aux roues optionnelles en 22 pouces. Elles rendent la voiture un peu inconfortable, mais quel châssis !

Un SUV, ça sert à plein de choses. Et pour certains, ça sert -aussi- à remorquer. Malgré la motorisation électrique, c’est prévu. Et oui, les Tesla Model X permettent de remorquer plus de 2 tonnes. C’est purement et simplement du jamais jamais vu pour un véhicule électrique. Evidemment, l’autonomie en prend un coup. Mais avec le réseau de superchargers qui devient assez dense et une autonomie (sans remorque) supérieure à 400 km, ça reste souvent suffisant !

Parlons de cela d’ailleurs. Evidemment, entre une masse supérieure et une surface frontale plus importante, les Model X sont un peu plus gourmandes en énergie que les Model S. Là aussi, le réseau de superchargers est maintenant assez complet et suffira au plus grand nombre. Mais attention : les superchargers gratuits c’est fini. C’est payant pour tout modèle vendu depuis le 1er janvier 2017.

Un SUV, ça sert aussi à sortir des sentiers battus, et nous l’avons fait. En prenant soin de ne pas abimer les magnifiques jantes sur un rocher ! Randonner avec un véhicule électrique est toujours un moment assez magique. Car en plus d’avoir le plaisir de se retrouver dans la nature et de profiter à la fois du plaisir des yeux et du nez, on a ici le plaisir des oreilles : aucun bruit de moteur, seulement celui des gros pneus sur la piste, dans les feuilles mortes ou sur les petites branches.

La suspension pneumatique Smart Air permet, toujours via l’énorme écran tactile, de faire varier la garde au sol. On peut ainsi passer de très très bas à correct pour le tout chemin. L’ordinateur de bord (que l’on va appeler Jarvis tant il est intelligent) notera le lieu précis et, à vie, il pensera à rehausser la suspension quand on repassera par cet endroit. Malgré tout, pas question de faire le Camel Trophy avec ce véhicule, même si on n’a pas besoin de schnorchel. Chez Tesla, on nous explique que le caisson de batterie est totalement étanche… Mais avouons qu'on n'a pas osé essayer!

L’antipatinage est suffisamment finement géré pour permettre quelques jolis passages en croisement de pont. La caisse autoportante manque alors un peu de rigidité et laisse entendre quelques grincements. Pas étonnant avec des portes et un pare-brise pareils ! En situation plus complexe, l’antipatinage montre ses limites. Sans parler des pneus totalement inadaptés : trop lisses et trop fragiles.

Retour à la route pour prendre déjà le chemin du retour. Notre Tesla Model X abat sa dernière carte : l’Auto Pilot. Un clic sur le régulateur de vitesse adaptatif pour l’activer. La voiture s’adapte au rythme donné ET au véhicule de devant au besoin. Un double clic ajoute à cela le suivi de la fil de circulation, avec un volant qui tourne tout seul en courbe. Sur autoroute, mettez le clignotant et la voiture change de file après avoir vérifié les angles morts. Juste très impressionnant, et très abouti. Bravo Jarvis !

Parlons argent. Un peu. Juste pour dire qu’il faut rajouter environ 7000 euros au prix d’une Tesla Model S pour obtenir ce(tte) Model X. Les options peuvent très vite faire monter le prix, puisque les 7 places sont à 4400 euros, la conduite autonome à 8800 euros, etc. Mais soyons honnête : la concurrence fait la même chose avec un catalogue d’options beaucoup plus fourni et un équipement de base plus léger…

Elle conduit toute seule quand on lui demande. Fait le plein (assez) rapidement au Supercharger. Elle pousse très fort. Un écran géant à l’intérieur. Des portes incroyables. Et en prime on a réussi à sortir du goudron avec pour balader. En silence. Le Porsche Cayenne a un concurrent incroyable.

Texte & photos Manu Bordonado

Bookmark and Share


Tesla Model X 90D : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Tesla
Modèle : Model X 90 D
Années de production : 2016-
Type du moteur : Electriques
Energie : Hybride
Disposition du moteur : Transversaux, un avant et un a
Alimentation : 400 volts
Suralimentation : -
Distribution : -
Nombre de soupapes : sans soupape
Alésage & Course : -
Cylindrée : 0
Compression : -
Puissance : 422 ch à 0 tr/min
Couple : 67.3 mkg à 0 tr/min
Boite de vitesses : Variation continue
Réducteur : -
Puissance fiscale : 9
Transmission : Intégrale
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : -
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Serie
ESP : Serie
Direction : Crémaillère, assistance électrique dégressive
Carrosserie : Break 5 portes 5, 6 ou 7 place
Longueur : 504 cm
Largeur : 207 cm
Hauteur : 168 cm
Coffre : 0 litres
Garde au sol : 211 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : 0.24
Suspensions avant : Pneumatique
Suspensions arrière : Pneumatique
Freins avant : Disques ventilés
Freins arrière : Disques ventilés (345mm)
ABS : Serie
Pneus avant : 255/45 YR20
Pneus arrière : 275/45 YR20
Poids : -
Poids tractable : 2250
Performances
Poids/Puissance : 0
Vitesse : 250 (bridée)
0 à 100 km/h : -
400 mètres DA : -
1000 mètres DA : -
Consommations
Sur route : 0
Sur autoroute : 0
En ville : 0
En tout terrain : 0
Moyenne : 0
Reservoir : 0 L
Autonomie autoroute : 400
Emissions de CO2 : 0 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 8
Climatisation : Série
Prix de base : 107600
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Site officiel du constructeur : Tesla


Avis des internautes
Aucun avis posté sur Tesla Model X 90D